D F I E

Actualités

Actualités de l’ITMS

Les anciennes actualités de l’ITMS peuvent être consultées dans les archives.

Nouveau sur YouTube : Les monnaies expliquées de manière divertissante par des spécialistes

Depuis peu, les vidéos du projet « NumisVlogs - Interactive coin videos in the 21st century », organisé par l'Université de Tübingen, sont disponibles sur YouTube. Y participent différentes institutions suisses, dont notamment l'Inventaire des trouvailles monétaires suisses. Dans de courtes présentations, des spécialistes renommé.e.s expliquent aux non-spécialistes différents épisodes passionnants du monde des monnaies. Les thèmes abordés sont:

  • Monnaies et pouvoir
  • Monnaies et portraits
  • Monnaies et genre
  • Monnaies et argent
  • Monnaies et archéologie
  • Monnaies, support de médias
  • Les spécialistes ont mis l'accent sur les monnaies antiques romaines et grecques, mais ont également des histoires passionnantes à raconter à propos des monnaies médiévales et modernes.

    N'hésitez pas à y jeter un coup d'œil. Ça vaut le détour: NumisVlogs

    Pour plus d'informations, cliquez ici: NumisVlogs – Münzen in Bewegung - MünzenWoche

    2021_NumisVlog.jpg
    Pourquoi les Romains fabriquaient-ils chez eux leurs propres pièces de monnaie? Et pourquoi n'était-ce pas interdit ? C'est à ces questions et à bien d'autres que répond NumisVlogs.
    À gauche : monnaie officielle de l'empereur Auguste (27 av.-14 apr. J.-C.) et à droite : imitation irrégulière datant à peu près de la même époque. Les différences de style dans les représentations monétaires et dans les légendes sont facilement perceptibles.
    © Maison de vente aux enchères Felzmann, Düsseldorf (à gauche) © Archéologie cantonale du canton d'Argovie (à droite).

    Markus Peter nommé membre honoraire de l’ASSH

    Le 12 septembre 2020, lors de l’Assemblée des délégués de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH) à Berne, le Dr Markus Peter a été nommé membre honoraire de l’ASSH.

    Jean-Jacques Aubert, président de l’ASSH, a souligné les grands et nombreux mérites de Markus Peter, qui a œuvré non seulement pour l’ancrage de la numismatique archéologique dans les Services archéologiques – et bien au-delà des frontières suisses – mais également au niveau universitaire, tant dans l’enseignement que dans la recherche. Il a tout particulièrement rendu hommage à son inlassable engagement, d’avril 1998 à fin 2019, en tant que président de la Commission pour l’Inventaire des trouvailles monétaires suisses (ITMS). Comme l’a souligné J.-J. Aubert, cette reconnaissance de l’investissement important d’un président de Commission exprime également l’estime dont font preuve l’ASSH et son conseil d’administration pour leurs entreprises ; ils constituent – avec les sociétés-membres – la face visible de l’ASSH.

    Dans son discours de remerciement, Markus Peter a mis l’accent sur la constante bienveillance et le grand soutien de l’ASSH pour l’ITMS, et pas seulement en termes financiers. Il a souligné que les mérites qui lui étaient attribués n’étaient pas uniquement les siens: il a remercié l’équipe motivée de l’ITMS, sous la direction de Rahel C. Ackermann, ainsi que la Commission, qui, dans une composition changeante, travaille pour l’ITMS depuis 30 ans.

    "Archäologische Funde wachsen nicht nach": Interview mit Markus Peter

    Dr Markus Peter, membre honoraire de l’ASSH 2020.
    Dr Markus Peter, membre honoraire de l’ASSH 2020. Crédits photo : © 2020 Daniel Spehr

    Michael Matzke 1966–2020

    Michael Matzke fut dès 2007 membre de la Commission pour l’étude des trouvailles monétaires suisses, le comité de pilotage de l’ITMS mis en place par l’ASSH. En juillet 2015, il a fait le pas et a rejoint l’équipe de l’ITMS en tant que collaborateur scientifique. Il a alors succédé à José Diaz Tabernero, dont il a sans problème repris une partie des dossiers. Spécialiste du Moyen Âge, surtout de l’Italie, mais aussi très polyvalent, il était toujours serviable et un membre très apprécié de l’équipe. Malgré sa maladie déclarée à l’automne 2018, il a continué à superviser certains projets et à achever quelques manuscrits. Son décès en mai 2020 laisse un immense vide qu’il sera difficile de combler.

    Michael Matzke lors de la première détermination du trésor d’Ueken, en mai 2016 dans les locaux de l’archéologie cantonale d’Argovie, Brugg.
    Michael Matzke lors de la première détermination du trésor d’Ueken, en mai 2016 dans les locaux de l’archéologie cantonale d’Argovie, Brugg. Crédits photo : © 2016 IFS (Rahel C. Ackermann).